Qui suis-je ?

la créatrice

Bérangère de Malet, créatrice de bijoux

Bérangère, créatrice de Gem by Gemmes fabrique chacune de ses pièces à la main dans un atelier situé au coeur de la fôret Landaise, accompagnée d'artisans français qualifiés. Elle travaille l’argent sterling ou l'or 18 carats et choisit minutieusement chacune de ses pierres, avec leurs imperfections et leurs inclusions. Multicolores, modestes ou plus précieuses, elles sont l’origine et l'inspiration du bijou qu’elles habillent.

Bérangère trouve son inspiration dans la nature et les arts décoratifs Français pour créer des pièces chargées de culture, de sentiments et de passion.

Jamais tout à fait semblables, ses créations sont des ornements, des signes. Ils sont l'expression d’une élégance et d'un style, ceux de la créatrice, et surtout ceux de la femme qui les choisira et les portera.

 

- Comment je suis venue à la bijouterie :

Depuis mon enfance, le goût de l’histoire et de l’art en général m’anime ; toutes les formes d’art m’inspirent, la peinture, la sculpture, la gravure, les arts décoratifs, l’architecture…. Je peux être touchée par une forme, par un mouvement, par exemple celui d’une balustre Louis XV, ou d’une ferronnerie du XVIIIème siècle, par un décor sculpté sur un chapiteau gothique ou une coquille de noix... Cette passion pour l’objet, la forme, la ligne,… je l’ai développée tout au long de mes études en histoire de l’art à la Sorbonne, mais aussi au cours des années de préparation du diplôme de Commissaire Priseur. Cette formation nous fait nous intéresser à toute forme d’art, du pommeau de canne à la renaissance Italienne, en passant par l’art du livre ou celui du tapis… 

Une fois diplômée, j’ai d’abord travaillé dans un hôtel des ventes, puis me suis installée en tant qu’expert en mobilier et objets d’art ; cherchant à développer une « spécialité » d’expertise, j’ai choisi d’étudier la gemmologie et ai passé mon diplôme de gemmologue à l’ING à Paris ; J’ai commencé par collectionner toutes les pierres, puis j’ai éprouvé le désir de les mettre en valeur en les posant sur une monture. J’ai alors suivi une formation de bijouterie qui m’a enseigné les bases de ce métier, mais je fais appel à de vrais professionnels pour finaliser mes créations.

Aujourdh’ui, je m’occupe de créer, dessiner, « maqueter », préparer et sculpter des pièces que je veux uniques et originales.

 

- Mes sources d’inspiration :

Ce sont les objets d’art, façonnés par l’homme depuis ses origines : un hiéroglyphe, les entrelacs scandinaves, les rinceaux grecs ou byzantins, l’acanthe renaissance, … mais à l’origine de tout cela, il n’y a que la nature, base de toute inspiration : une branche, un rinceau, une liane, un arbre, une fleur, un caillou, un rocher, un coquillage, … ces trésors ré-interprétés par les artistes avant moi, tout au long de l’histoire …

 

- Si je devais définir en trois ou quatre mots ma marque :

Un mélange de classicisme et de modernité. Le classique, pour son intemporalité, sa beauté et son élégance, rehaussé d’une touche de spontanéité et de gaieté, pour rendre des créations plus actuelles.

 

- Où sont fabriqués mes produits :

Mes pierres viennent de partout : Ceylan, Madagascar, Brésil, Thaïlande, …

La création se fait dans mon atelier au fond de la forêt Landaise, et la fabrication se fait à la main dans mon atelier pour partie et dans un atelier dans le sud ouest pour une autre.

 

- Comment sont créés mes bijoux : 

La matière, principalement l'argent et l'or, est travaillée en arabesques, en rinceaux, en entrelacs, ou bien reproduit des motifs simples de la nature… parfois ciselée, toujours rehaussée de pierres fines ou de pierres précieuses.

Mon objectif : sublimer les pierres fines grâce au travail du métal.

Chaque bijou est réalisé à la main, poinçonné et livré avec un certificat.

 

- Mes voyages & mes lieux préférés :

J’ai adoré la plupart des pays ou des villes où je suis passée. En particulier Lisbonne, l’Egypte, mais aussi Ceylan, l’Ouzbékistan…
 

- Ce qui me plaît dans mon travail : 

J’aime me plonger dans les formes du passé ou dans la nature pour trouver le motif idéal, m’imerger dans les gemmes incluses, chercher la meilleure combinaison des gemmes, les associer entre elles, puis préparer et sculpter la cire, voir apparaître la forme, jusque là en 2 dimensions, …

 

- Si ma marque était un roman, un poème, un héros de fiction ou un personnage historique, elle serait…

… le roman comme l’héroïne de Gustave Flaubert, « Salammbô », ou un poème des Fleurs du mal de Baudelaire « Elévation ».

"Elévation"

"Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers, 
Par delà le soleil, par delà les éthers, 
Par delà les confins des sphères étoilées,

Mon esprit, tu te meus avec agilité, 
Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l'onde, 
Tu sillonnes gaiement l'immensité profonde 
Avec une indicible et mâle volupté.

Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides; 
Va te purifier dans l'air supérieur,
Et bois, comme une pure et divine liqueur, 
Le feu clair qui remplit les espaces limpides.

Derrière les ennuis et les vastes chagrins 
Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse, 
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse 
S'élancer vers les champs lumineux et sereins ;

Celui dont les pensers, comme des alouettes, 
Vers les cieux le matin prennent un libre essor, 
- Qui plane sur la vie, et comprend sans effort 
Le langage des fleurs et des choses muettes !"

Charles Baudelaire

 

- Où trouve-t-on mes créations ?

A la bijouterie Jean Lassalle à Dax.

Chez Pierre Daudin à Biarritz.

Chez « Labelle »comptoir de créateurs, 176 rue de Grenelle à Paris 17.

 

- Ma pièce préférée à la maison : 

Mon atelier, où je dessine et conçois mes bijoux.

 

- Mon bijou préféré : 

Les bagues !

 

- Les couleurs et les combinaisons de couleurs que j’aime le plus : 

L’or et le rouge…

 

- Ce qui me rend fière : 

Quand je vois l’engouement et l’enthousiasme des personnes pour mes créations !

 

- Qu'est-ce qui me fait rire ? 
Quand je suis avec ma famille, mes amis, les gens que j’aime, je rie d’un rien, je suis très bon public !

La créatrice